Les principes Sans Trace

Minimisez l'impact des feux

Les feux de camp, empreints d'histoire et de tradition, étaient autrefois nécessaires pour la préparation des aliments et le chauffage. Certains campeurs n'envisageraient même pas de camper s»'ils ne pouvaient pas profiter d'un feu de camp. Savoir faire partir un tel feu est d«'ailleurs considéré comme une compétence fondamentale du campeur. De nombreux lieux et sites de campement ont néanmoins été  grandement détériorés par la surabondance d'emplacements et la demande, démesurée et sans cesse croissante, pour le bois.

L'apparition de réchauds légers et efficaces, facilement transportables, a quelque peu atténué l'impact causé par ces feux traditionnels. Dans l'esprit des campeurs, les réchauds se sont imposés comme un article essentiel apte à réduire l'impact sur l'environnement. En plus de permettre une cuisson rapide et souple, ces réchauds ont éliminé le prélèvement du bois  autour des sites de camping. Polyvalents, ils s'allument facilement et ce, même dans les conditions atmosphériques les plus humides. Et surtout, ils ne laissent pas de trace.

Feu de camp respectueuxDevriez-vous allumer un feu?

Minimiser l'impact d'un feu de camp

Si vous devez allumer un feu, campez dans un endroit boisé ou près d'un bois. Si vous planifiez une excursion de camping sur les hauteurs ou sur une crête, ou dans une zone achalandée, ou encore dans des zones arides ou désertiques, utilisez un réchaud. N'oubliez pas, un vrai feu Sans trace ne laisse aucune trace.

Les emplacements existants

Dans un site de camping bien situé, un emplacement utilisé au préalable restera toujours l'endroit tout indiqué pour allumer un feu de camp. Ne faites pas un gros feu et laissez-le s'éteindre une fois la besogne terminée. Assurez-vous que tout le bois est réduit en cendres avant de l'éteindre complètement avec de l'eau, et non avec de la terre, car celle-ci pourrait couver les cendres chaudes, avec les résultats que l'on connaît. N'aménagez pas un feu de camp sur un endroit rocheux ou rocailleux, car les traces noires y demeureraient visibles pendant plusieurs années.

Les feux sur buttes

Ces feux sont faciles à aménager à l'aide d'une truelle, d'un grand sac et d'une toile ou d'un sac à ordures en plastique pour recouvrir le sol.

Ramassez de la terre minérale, du sable ou du gravier sur un emplacement déjà utilisé. Le trou laissé par les racines d'un arbre jonchant le sol est une excellente source de terre. Étendez la toile sur l'emplacement prévu du feu de camp et construisez une petite butte en terre, de forme circulaire et d'une épaisseur de 3 à 5 pouces et aplatissez-la. L'épaisseur de la butte s'avère cruciale car celle-ci isolera le sol de la chaleur émise par le feu. La toile ou le sac à ordures facilitera le nettoyage. La circonférence de la butte doit excéder celle du feu pour empêcher les braises de se répandre directement sur le sol. Ce type de feu comporte un avantage important : il peut être aménagé sur un sol rocailleux, sur un gros rocher ou sur une surface organique composée de débris végétaux, d'Humus ou d'herbages.

Les feux de cuvettes

Une splendide solution pour remplacer les autres types de feu de camp. Une cuvette en métal, une grille de barbecue, un baril en métal peu profond… tous sont de bonnes solution pour assurer la sécurité d'un feu en plein air. Pour être efficace, les bords de la cuvette devraient faire au moins 10cm de haut, et celle-ci devrait être installée sur un rocher ou un tapis de terre minérale pour empêcher la chaleur d'atteindre le sol.

Le bois de chauffage et le nettoyage

Ne touchez pas aux arbres debout, morts ou vivants, car ceux-ci servent d'abris aux oiseaux et aux insectes. Les arbres qui jonchent le sol peuvent également procurer des abris aux oiseaux et à d' autres animaux, augmentent la capacité de rétention d'eau du sol et, après leur décomposition, recyclent les nutriments dans l'environnement. De plus, le fait d'arracher des branches d'un arbre debout ou au sol détruit l'apparence naturelle d'un site.

Sécurité