Les principes Sans Trace

Respectez la vie sauvage

Apprenez à connaître la faune en l'observant discrètement. Ne dérangez pas les animaux (ou les plantes) sous le prétexte de les " observer de plus près ". Gardez toujours vos distances afin de ne pas les effrayer et les forcer à fuir. De plus, lors de vos observations, pour ne pas causer de dommages irréparables à l'environnement et effaroucher les bêtes sauvages, divisez votre groupe en sous-groupes plus petits pour minimiser vos impacts.

Les mouvements brusques et les bruits excessifs dérangent les animaux sauvages. Voyagez silencieusement et ne les poursuivez pas, ne les nourrissez pas et ne les forcez pas à s'enfuir. Cependant, sur les territoires fréquentés par les ours, faites un peu de bruit pour ne pas les surprendre. Par grosse chaleur, ou par temps glacé, toute perturbation peut nuire à l'aptitude que possède un animal à survivre dans des conditions difficiles. En règle générale, ne touchez pas, ne vous approchez pas, ne nourrissez pas et ne prenez pas un animal sauvage dans vos bras car vous pourriez augmenter son stress. De plus, il vous est impossible de savoir si un animal est porteur de la rage ou  d'autres maladies. Les animaux malades ou blessés peuvent vous mordre, vous frapper du bec, vous égratigner et vous envoyer à l'hôpital. De jeunes animaux enlevés ou manipulés par des gens pourtant bien intentionnés, peuvent être abandonnés par leurs parents. Si vous trouvez un animal malade ou en mauvaise posture, avisez le garde forestier.

 Vie sauvage

Les campeurs respectueux du milieu observent les animaux sauvages de loin, les évitent autant que possible, entreposent leur nourriture dans des endroits sûrs et ne laissent traîner aucun déchet ou reste de table. N'oubliez pas qu'un animal dans son habitat naturel est chez lui; le visiteur, c'est vous.

Accordez aux animaux, un libre accès le long des cours d'eau et des lacs et laissez-leur suffisamment d'espace pour ne pas les gêner lorsqu'ils voudront venir boire. Ils se sentiront en sécurité. Pour minimiser les dérangements à la faune et les impacts environnementaux, campez à au moins 70 mètres ou plus de tout cours d'eau. Dans les zones arides ou désertiques, ne vous approchez pas des trous d'eau la nuit car plusieurs espèces sauvages en profitent de la noirceur pour venir se désaltérer et se nourrir et vous pourriez les effrayer. Lorsque l'eau se fait rare dans ces territoires, les voyageurs doivent s'efforcer de réduire les impacts qu'ils infligent à la faune, des animaux qui luttent pour leur survie.

Lorsque vous vous lavez, ou que vous disposez de vos déchets humains, prenez garde de ne pas polluer l'environnement et de ne pas nuire à la faune et à la vie aquatique. Dans la plupart des cas, vous pouvez vous baigner dans les lacs et les cours d'eau mais, dans les territoires arides, ne vous baignez pas dans les trous d'eau; vous pourriez les polluer, ce qui empêcherait les animaux de s'y désaltérer.